Les sources de Nimes
source de la mare de Calvas

Quelques précisions sur quelques sources…

  • La source de Calvas captée est très active même en période de sécheresse.
  • La source de Calvas mare est une source qui se présente comme une mare active au milieu d’arbres pluricentenaires.
  • La source Guigue… c’est le type même de la source aménagée sous forme de puits.
  • La Font du Rossignol… Belle réhabilitation réalisée par la ville sur proposition du Collectif pour la réhabilitation des sources du vallon du Rossignol
  • La source Sanglier… source née des travaux de terrassement pour l’édification de la digue de bassin de retenue du Rossignol. C’est la souille des sangliers. Elle a fait l’objet d’un projet d’aménagement d’une zone humide sous forme de mare, par le Collectif. C’est la petite dernière… Elle va bien… merci !
  • Source Nord-Est des Terres de Rouvière : mare naturelle intermittente. Le Collectif a déposé un projet d’aménagement comprenant la réhabilitation des trois sources des Terres de Rouvière.
  • Source Est des Terres de Rouvière : aménagement ancien sous forme de puits. Elle présente un réel danger pour les enfants et les animaux.
  • Source de la Maison cantonnière : source au milieu des vestiges d’une construction détruite.
  • Source du Clos Gaillard : très bel aménagement, bien entretenu.
  • Source du Puech du Teil : très bel aménagement réalisé par la ville et le Comité de Quartier.
  • Les Trois Fontaines aménagement correct et protégé.
  • La source de Vaqueyroles a reçu un aménagement dans le passé qu’il faudrait restaurer pour cette magnifique source.
  • La source de Font L’Abbé bénéficie d’une importante restauration en cours, de la part de la ville.
  • Source de Ville Vieille : importante restauration en cours.
  • Puits de Fontane : bel aménagement.
  • Source Puits de Massillan : bel aven sur lequel les anciens ont aménagé un muraillement dans un site agreste magnifique.
  • Source de la Crucimèle : manifestation hydraulique pérenne sous forme de deux puits qui donnent naissance à une source intermittente mais abondante après de fortes pluies.
  • Source de la Combe de la Lune : source intermittente qui, après de fortes pluies, noie tout le vallon, coupe la rue des Trois Ponts et la rue des Sophoras, avant de se jeter dans le cadereau d’Uzès.
  • Source de Blazin : bénéficiant d’une forte pente, cette source intermittente se transforme en torrent après de fortes pluies.
  • Font Escalière qui prouve que, dans le passé, on respectait les sources et on les aménageait.
  • Source d’Engance qui prouve que, de nos jours, c’est très dur pour une source… de survivre…
  • Source Grévoul qui fit tant de dégâts le 03/10/1988 et qui… recommencera si on ne la réhabilite pas en assurant son écoulement dans le cadereau.

 

la source du Platane

Quelques commentaires sur quelques sources…

Insolite : en haut de la colline… un puits… de l’eau… c’est le puits de Barutel.
Discrétion : elle semble se cacher dans ce cadereau… sous de grands arbres… c’est la source près du Mas Cournon.
Une signature : une pinède… des vestiges de carrières Romaines… une source.
Le piège : c’est comme un puits… toujours en eau…envahi par la végétation… c’est aussi un piège pour des chiens… qui s’y noient… et si c’était un enfant ?… C’est la source Est des Terres de Rouvière.
Référence : un mazet… un mazetier pur sucre !… Un jeu de boules sous les pins… une source… c’est du Pagnol ?… Non ! c’est la source Guigue !
Impatiente : toujours en activité… elle attend… Quand la restaurera t-on ? C’est Font Vérague.
Stupidité : En 1967 la ville amena l’eau dans le chemin de Font Chapelle… et on détruisit la source… un comble !
Surprise : la source de Blazin n’est pas connue… mais lors d’épisodes pluvieux importants…elle surprend toujours !
Ressource : allez promener au Clos Gaillard et admirez la source… vous vous sentirez plus « Gaillard » !
Isengrin : au carrefour de la Grande Combe et de la Combe de Mange-loup… il y a la source du même nom… mais il n’y a pas de loup.
Eternité : il y a la vieille tour bâtie de Tholozan… puis on a construit une nouvelle tour moderne… mais la source de Tholozan est toujours la même depuis la nuit des temps…
Charlemagne : la source de la Combe de Roland… au milieu des ronces n’a rien à voir avec Roland de Roncevaux !
Inadmissible à côté du terrain de golf, la source de Vacquerolles est envahie par les détritus et sert de WC… pour des gens pressés ?
Limite d’âge : la source de Villevieille était-elle considérée comme trop vieille au point qu’on l’enterra ?… Heureusement, elle bénéficie de nos jours d’une restauration.
Contraste : Une grande mare d’eau claire… même en août… sous des frondaisons séculaires… en pleine garrigue… c’est Calvas.
Provocation : on creuse un bassin de retenue… qui ne retient jamais l’eau… mais qui donne naissance à une source… c’est la source du sanglier.
Bizarrerie : une source magnifique, pérenne, dans un décor magnifique… des vestiges de canalisations anciennes que l’eau a dédaignées… en coulant à côté…c’est la source du platane.
Génie : les ouvrages hydrauliques ?… les Romains en étaient des spécialistes… mais de tout temps, des hommes ont su tirer partie de l’eau… voyez Font l’Abbé.
Légende : légende ou réalité ?… La tête de Saint Baudile, décapité, aurait rebondi trois fois… dans la vallée Sainte… mais aux Trois Fontaines, il y a bien trois sources… et sur le lieu de l’exécution, il y a le puits du Mas du Diable !
Egalité : même par forte pluie, la nature ne se « mouille pas »… à l’Eau Bouillie les eaux de la source Ste Madeleine Ste Rita noient l’église (rive droite évidemment !) et les eaux de la source de l’Eau Bouillie noient l’école publique (rive gauche bien sûr !)… et ses eaux se rejoignent dans le cadereau… face à la nature déchaînée, les hommes sont égaux !
Religion : si les sources de la Garrigue Nîmoise étaient des églises où les Nîmois viendraient célébrer le culte de l’eau…
la source de Font l’Abbé serait la basilique
la source de Calvas serait la cathédrale
la source de Massillan serait la chapelle pastorale
la source du Puech du Teil serait la crypte.
Et Font Escalière ?
Ah !… Font Escalière… serait la cave du curé !

 

source du Lac

L'avenir des sources ?

S’il est difficile de découvrir, de repérer, d’inventorier les sources de la garrigue Nîmoise, il est encore plus difficile, voire impossible de recenser toutes les sources détruites dans le passé ou de nos jours, par des hommes –propriétaires particuliers, entrepreneurs, architectes, ingénieurs, etc…- incapables d’évaluer, de comprendre la notion de SOURCE, d’EAU… l’actualité nous révèle après coup –mais c’est trop tard, le mal est fait- leurs stupides initiatives…
Les sources ont une valeur physique, morale, historique, esthétique…
Elles ont abreuvé nos racines millénaires…
Elles ont le mérite d’exister encore malgré les nombreux prédateurs bipèdes…
Elles peuvent nous informer sur l’état de notre environnement souterrain…
Elles peuvent peut-être garantir notre survie ou celle des générations futures…
Encore faut-il que les Nîmois en prennent conscience et en premier lieu, les élus responsables devant l’Histoire si ce n’est devant leurs concitoyens contribuables.
Cessons de vivre le présent sous forme d’argent, de profit, de pouvoir, d’élections, de faire-valoir… respectons seulement la nature, notre environnement, tous les jours même dans les moindres de nos activités, ayons le souci de l’avenir pour l’homme de demain… arrêtons l’urbanisation de la garrigue… une garrigue morcelée en parcelles de 3 000 m² au bénéfice de quelques privilégiés, c’est la disparition de la garrigue pour tous… plutôt que d’agrandir la ville, donnons du travail à ceux qui y vivent déjà…
Pour les sources ?… Faisons les entrer dans la prochaine édition –pour la première fois- de la CHARTE de la GARRIGUE qui n’en finit pas… de ne pas sortir ! Et par exemple, la ville de Nîmes pourrait créer un parc naturel municipal aux Terres de Rouvière avec réhabilitation des trois sources et cette zone, étant mitoyenne avec le bassin du Rossignol, cela ferait cinq sources dont deux pérennes… Quelle belle initiative… ce serait !
Aux responsables politiques, aux hauts fonctionnaires, aux élus, à tous ceux qui détiennent entre leurs mains, l’avenir… non ! la survie de l’humanité… puisse ce bien modeste ouvrage, les aider à y voir plus clair et à apprécier l’eau pure !
- Pardon ?… Oui je sais… ce sera dur !

Remerciements | Bibliographie | Contactez-nous | ©Septembre 2005 Gareli Giovanni